• oeufs de Pâques

    c'est quoi

    les oeufs décorés viennent de :
    Les oeufs de Pâques. En Europe, au Moyen Âge, les oeufs (tout comme la viande) étaient interdits pendant les 46 jours du carême. Pour éviter de perdre cette précieuse ressource, on les conservait dans de la graisse liquide ou de la cire jusqu'à Pâques. Pour améliorer leur apparence après leur séjour prolongé au caveau, on les décorait de diverses manières. C'est ainsi que serait née la tradition des oeufs de Pâques
    c'est quoi Pâques
    "La fête chrétienne de Pâques est la fête la plus importante dans toutes les religions chrétiennes et elle commémore la résurrection de Jésus-Christ, trois jours après sa crucifixion le Vendredi saint, marquant la fin du jeûne du carême. Pâques est le jour le plus saint du calendrier chrétien, suivi par Noël, et est reconnu comme jour férié par la plupart des pays de tradition chrétienne, à l'exception notable des États-Unis où Pâques est célébrée seulement le dimanche de Pâques (et non pas aussi le lundi de Pâques).

    Pâques est fondé en partie sur la fête juive Pessah (en français la Pâque), qui a libération du peuple juif de l'esclavage qu'il subissait en Égypte, car c'est lors de cette fête que Jésus est censé avoir ressuscité.

    Il n’y aurait aucune mention des célébrations d’une fête annuelle chrétienne de Pâques dans le Nouveau Testament. Elle serait apparue seulement au deuxième siècle. Les Églises d'orient célébraient Pâques le dernier jour avant la pleine lune qui suit l'équinoxe de printemps (14 Nissan) commémorant ainsi la mort de Jésus. À Rome, on célébrait Pâques le dimanche jour de la Résurrection.

    Une résolution fut prise lors du concile de Nicée, en 325, généralisant la date de Pâques à l'équinoxe de printemps, afin de se distinguer des juifs. À partir de ce moment, la Pâques chrétienne fut célébrée le dimanche qui suit la pleine lune, après l'équinoxe de printemps.

    Pâques fait partie de ces fêtes mobiles - comme l'ascension et la Pentecôte - dont la date change chaque année. Pâques est célébrée le dimanche après le 14e jour du premier mois lunaire du printemps. Donc le dimanche après la première pleine lune advenant pendant ou après l'équinoxe de printemps. Au plus tôt, elle arrive le 22 mars et au plus tard, le 25 avril. Elle s'étale sur une période de 35 jours. Le mathématicien allemand Carl Friedrich Gauss (1777-1855) a imaginé une formule permettant de trouver la date à laquelle est célébrée la fête de Pâques pour une année donnée"


    n'oubliez pas usage du chocolat très noir et des feuilles de brick !
    les terrains yin régalez vous de l'agneau grillé ...

    bon proverbe de chez nous "le vent béni aux rameaux est le vent dominant de l'année"
    en occitan ça sonne bien
    croyance populaire et “agricole” désigne ce vent soufflant à la fin de la messe des rameaux comme le vent dominant de l’année. Ainsi nos anciens, munis de leur fagot de buis béni, ne manquaient pas de regarder la girouette en haut du clocher de l’église au sortir de la messe
    ça existe dans d'autres régions
    http://jlhuss.blog.lemonde.fr/2009/04/05/le-vent-des-rameaux-2009/ voir vidéo
    "lo vent que bat per rampan bat tot l 'an" bon faudrait entendre prononciation et accent

    Les oeufs de Pâques décorés
    La tradition d'offrir des oeufs décorés est bien antérieure au christianisme. L'œuf est symbole de vie et de renouveau; c'est l'image d'une vie nouvelle. Il était tout désigné pour devenir un symbole de Pâques et exprimer le renouveau inauguré par la résurrection.

    Comme il était interdit de manger des oeufs pendant le carême, on se trouvait à Pâques devant une grande quantité d'œufs. Alors a partir du moyen-âge on a pris l'habitude de s'offrir des oeufs décorés. L'œuf de Pâques a donné naissance à beaucoup de coutumes très diverses selon les pays. Les Églises Orthodoxes Russe, Grecque, Roumaine connaissent une tradition qui remonte au Haut moyen age, d'une bénédiction et d'une distribution d'œufs teints au début ou à la fin de la grande célébration pascale. En occident, la tradition chrétienne remonte au 12-13eme siècle.

    En Pologne, comme en Russie, la tradition la plus typique est la peinture et la décoration de l'œuf de Pâques. En Norvège et en Pologne, il y a des petits combats d'œufs. En Allemagne, on accroche des oeufs décorés à la main à des petits branchages. En Pologne et en Italie, on décore la table avec des oeufs pour le repas de Pâques. En Russie, on porte des oeufs au cimetière sur les tombes de la famille.

    On a actuellement un peu oublié le symbolisme chrétien des oeufs de Pâques : la vie nouvelle de la résurrection.

    Les oeufs de Pâques en chocolat
    Ce n'est qu'au XVIIIème siècle, en France, qu'on décide de vider un oeuf frais et de le remplir de chocolat. Puis, on a fait des oeufs en chocolat. On les cache dans le jardin et les enfants doivent les trouver.

    Dans les pays catholiques, ce sont les cloches de Pâques qui les ramènent de Rome. Dans les pays germaniques, c'est le lièvre ou le lapin qui les dépose dans les jardins.

    Si le lapin et le lièvre sont les cacheurs d'œufs de Pâques privilégiés, d'autres animaux peuvent tenir ce rôle : la poule (au Tyrol), le coucou (en Suisse), la cigogne (en Alsace et dans la région de Thuringe en Allemagne), le renard (en Westphalie en Allemagne).

    L'oeuf est aussi le symbole de la joie de Pâques jaillissant à la fin du Carême, après les larmes de Vendredi-Saint
    Parmi les aliments strictement interdits pendant cette période, l'oeuf figure en haut de liste pour des raisons évidentes. Mais comme les poules continuaient à pondre, on les faisait cuire durs pour les conserver et on ne les ressortait que pour Pâques. Et c'est avec le premier oeuf toqué en se saluant avec la salutation pascale qu'on rompait le jeûne pour entrer dans la joie. C'est cette tradition qui perdure jusqu'à aujourd'hui.

    Un peu partout dans le monde chrétien, on s'offre des oeufs de Pâques, comme une salutation, pour se souhaiter une longue vie habitée par la joie du Ressuscité

    « calendrier lithurgique Albi »

    Tags Tags : , , , ,